Le boxeur Jean Pascal arrêté pour alcool au volant

0
8


Le boxeur québécois Jean Pascal a été arrêté pour alcool au volant dans la nuit de vendredi, au centre-ville de Montréal.

Selon nos informations, l’athlète aurait d’abord été intercepté pour avoir effectué un virage à droite à un feu rouge.

Pascal serait débarqué de sa voiture et le policier aurait constaté une odeur d’alcool émanant du boxeur, qui semblait sous l’influence de la boisson.

Toujours selon nos sources, Pascal aurait refusé de souffler correctement dans l’appareil de détection d’alcool approuvé (ADA), ce qui aurait mené à son arrestation.

Jean Pascal a été libéré, mais pourrait bientôt être accusé de conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool.

Vendredi matin, quelques heures à peine après son arrestation, Jean Pascal s’en est pris au policier qui l’a intercepté via les réseaux sociaux.

«L’agent […] ma arrêté sans me lire mes droits. [Il] ma menotté devant publique comme si jetais un vulgaire gars de gang de rue pour ensuite me relacher. J’ai 40 ans avec aucun antécédent criminel. Pourquoi toute cette force excessive (sic)», a écrit Jean Pascal sur son compte Twitter.

Il a toutefois effacé son message quelques minutes seulement après l’avoir publié.

En attente

Le pugiliste demeure dans l’attente quant à sa prochaine présence dans le ring. À la fin octobre, le site spécialisé BoxingScene a avancé qu’il affrontera l’Allemand Michael Eifert à Montréal l’an prochain.

Ayant gagné ses trois derniers duels, incluant celui contre le Chinois Fanlong Meng le 20 mai à Plant City, en Floride, Pascal (36-6-1, 20 K.-O.) ne s’est pas produit devant le public québécois depuis juillet 2018.

Le choc contre Eifert (11-0-0, 4 K.-O.) ferait suite à la demande de l’International Boxing Federation pour la tenue d’un affrontement éliminatoire chez les poids mi-lourds. Le titre de la catégorie appartient à Artur Beterbiev.

Par ailleurs, Pascal a détenu la couronne du World Boxing Council, entre autres, de 2009 à 2011.

Plus de détails à venir…





Source link